La cantine à l'école primaire

 

 

 

 

Le goût de la cantine

 

La FCPE souhaite pour les élèves :


- une restauration scolaire, outil de santé publique ;

- une restauration scolaire de qualité ;

- une restauration scolaire, moment convivial et éducatif ;

- une restauration scolaire, service public ouvert à tous.

 


A quelques jours du début de la semaine du goût qui commencera lundi prochain, la FCPE tient à réaffirmer ses revendications vis-à-vis du service public de restauration scolaire.

Oubliée la cantine d’antan, les restaurants scolaires aujourd’hui doivent être des lieux de rencontre, de convivialité et d’éducation nutritionnelle dans lesquels des personnels spécifiquement formés et en nombre suffisant encadrent des enfants qui ont le temps de profiter du moment du repas dans le calme et d’apprendre à découvrir des repas équilibrés et variés, des saveurs nouvelles…

Sur proposition notamment de la FCPE, le Conseil national de l’alimentation avait demandé l’élaboration d’un texte législatif reconnaissant le statut de la restauration scolaire comme service public à part entière.
Il est temps que les pouvoirs publics agissent.

 

La FCPE souhaite pour les élèves :

 
- une restauration scolaire, outil de santé publique. L’obésité étant enfin reconnue comme un enjeu de santé publique, la qualité nutritionnelle des repas servis dans les restaurants scolaires doit être respectée. Les repas doivent être élaborés par des diététiciens et les recommandations nutrition doivent être rendues obligatoires par la loi.

- une restauration scolaire de qualité. La FCPE demande qu’au moins 25% du prix du service soit investi dans l’assiette (soit 1,60 à 1,70 euro minimum) permettant une bonne qualité intrinsèque des aliments.

- une restauration scolaire, moment convivial et éducatif. La norme Afnor XFX50-220 du 5 octobre 2005 élaborée en collaboration avec la FCPE doit être appliquée par les collectivités. Elle implique un temps minimum passé à table, la qualité de l’encadrement, des règles d’hygiène respectées et un environnement calme.

- une restauration scolaire, service public ouvert à tous : le service de restauration doit être accessible quelle que soit la situation d’emploi des parents, une tarification doit être proposée en fonction du quotient familial.

 

A Reignier, des parents FCPE se sont rendus à la mairie, accompagnés de représentants du personnel de cantine pour essayer de trouver une solution temporaire aux problèmes d’effectifs, de sécurité et de bruit. Un deuxième service serait peut-être la solution en attendant l’ouverture d’un nouveau restaurant scolaire. Affaire à suivre…

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. xd 13/11/2012

c tro dégueu

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site