Des nouvelles de la cantine

 

La FPCE réclame un véritable service public de restauration avec de vrais lieux de rencontre, de convivialité et d’éducation nutritionnelle. Encadrés par des personnels spécifiquement formés et en nombre suffisant, les enfants devraient pouvoir profiter du moment du repas dans le calme et découvrir des menus équilibrés et variés, des saveurs nouvelles…

Pourquoi ne pas convertir la cantine scolaire au bio ?

Des associations tentent de convaincre les chefs d'établissement.

De plus en plus de cantines s'y mettent pour des coûts parfois moindres, contrairement à ce que l'on imagine. La Fédération nationale de l'agriculture biologique (www.fnab.org) aide, via ses antennes départementales, les établissements à sauter le pas avec l'opération pédagogique «manger bio et autrement à la cantine».

Un groupe de parents peut faire part de sa volonté au chef d'établissement. Et, en cas de résistance des gestionnaires de cantines, faire intervenir les associations départementales de promotion de l'agriculture biologique.

«Nous sommes là pour que l'incorporation de produits bio ne coûte pas plus cher aux gestionnaires», explique Armelle Buisson, chargée de la restauration collective chez Adabio, l'antenne de la Fnab en Isère, Savoie, Haute-Savoie et Ain. «On les aide à trouver des financements, des producteurs... Et à réduire la facture en jouant sur les qualités nutritionnelles des ­repas.» Dans la région, les repas bio servis en restauration collective ont été multipliés par trois depuis 2001 : soit près de 120 000 au ­premier semestre 2007. L.N.

A Reignier, les locaux actuels ne permettent malheureusement pas une cuisine sur place. Cependant un projet de nouvelle cantine est en cours. Nous savons tous que les choses évoluent très lentement, c’est donc le moment de réagir !

La seule solution que nous avons pu proposer dans l’immédiat est la mise en place d’un deuxième service. Ce projet est actuellement à l’étude.

Les représentants de parents ont été conviés à rencontrer la SODEXO début mars.

 

FAITES-NOUS PART DE VOS COMMENTAIRES ! 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Péron Pascale 10/03/2009

Mon fils est en CE2 à Reignier et mange tous les jours à la cantine. Bien évidemment, je suis tout à fait d'accord avec les revendications de la FPCE pour un véritable service public de restauration. Cela est choquant de voir une magnifique mairie toute rutilante comparée aux locaux et services de cantine actuels que la commune met à disposition pour nos enfants !

Concernant les repas de Sodexo, les menus sont assez équilibrés, mais il faut tenir compte des remarques des enfants.

Par exemple, mon fils me dit souvent que ce n'est pas bon, cela manque de sel, peut être que pour des raisons de santé de certains il n'est pas possible de trop saler, mais on pourrait mettre des sachets de sel à disposition des enfants.

Ensuite, les pâtes sont trop cuites. Les pommes de terre pas assez cuites.
Les quantités aussi manques parfois, ce qui est inadmissible pour nos enfants et au vu du tarif de cantine !

Voilà les commentaires que je tenais à faire. Merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×