Le psychologue scolaire

Le psychologue scolaire… Pour quoi faire ?

 

Qui est-il ?

Le psychologue scolaire commence par trois années en tant que professeur des écoles, il est donc parfaitement à même de se représenter l’environnement de l’enfant. Il est titulaire au minimum d’une licence de psychologie et a reçu une année supplémentaire de formation au métier de psychologue scolaire.

Il fait partie des RASED (réseau d’aide spécialisée aux élèves en difficulté) avec les maîtres E (à dominante pédagogique) et maître G (à dominante rééducative).

Mr Georges Martinez officie sur 22 établissements scolaires (dont les écoles maternelle et élémentaire de Reignier), ce qui représente un secteur d’environ 2500 enfants.

 

Comment procède-t-il ?

Dans la plupart des cas, ce sont les enseignants qui proposent aux parents d’enfants en difficulté de rencontrer Mr Martinez.

Il faut savoir que les services du psychologue scolaires sont un service public et donc totalement gratuits pour les familles.

Si les parents sont d’accord, la première rencontre se fait en présence des parents, de l’enfant, de l’enseignant et du psychologue scolaire.

A la suite de cela, s’il y a lieu et toujours avec l’accord des parents, une autre rencontre est organisée sans l’enseignant, puis un bilan psychologique afin de déterminer au plus juste la cause de la difficulté. Connaître cette cause permet de changer le regard des gens (parents, enseignants…) sur l’enfant qui se sent alors valorisé.

Les résultats de ce bilan psychologique sont ensuite (ou non) restitués à l’enseignant selon le désir des parents. Tout se déroule dans une totale confidentialité.

Dans le cas de familles recomposées, ou de parents divorcés la signature des deux parents est nécessaire pour l’autorisation.

On ne peut que déplorer la difficulté (voire impossibilité) du suivi de l’enfant compte tenu du secteur beaucoup trop étendu. Mr Martinez suit entre 100 et 120 élèves par an. Cette situation ne peut que s’aggraver si l’on continue à supprimer des postes au sein des RASED.

Il peut toutefois orienter les parents vers un psychologue, un orthophoniste, un psychomotricien (…) selon l’origine du problème.

En cas de nécessité, il prend tout de même le temps de rencontrer les enseignants des années suivantes afin qu’ils puissent au mieux s’occuper de l’enfant en difficulté. Il est également amené à rencontrer régulièrement les assistantes sociales, toujours dans le respect de la confidentialité.

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×