Aide aux enfants en difficulté

Vous en avez entendu parler mais qui sont-ils?

Les différentes fonctions de l’EVS (emploi de vie scolaire).

 

-         Aide aux handicapés

-         Assistance administrative aux directeurs

-         Aide à l’accueil, à la surveillance et à l’encadrement des élèves

-         Participation à l’encadrement des sorties scolaires

-         Aide à la documentation

-         Aide à l’animation des activités culturelles, artistiques ou sportives

-         Aide à l’utilisation des nouvelles technologies

 

 ************************************************************************************

Le maître à dominante pédagogique, appelé communément maître E, est chargé de venir en aide aux élèves signalés comme étant en difficulté par l'enseignant. Le référenciel de compétences ci-dessous décline les nombreuses actions que doit conduire un maître spécialisé option E.  

 

LE MAITRE D’ADAPTATION OU MAITRE E :

 

Il est chargé des aides à dominante pédagogique auprès des élèves qui ont pour objectifs (BO du 9/4/90):
               La maîtrise des méthodes et techniques de travail
               La prise de conscience de ses progrès, connaissances et compétences.
               Une meilleure adaptation aux exigences de la classe.
               L’amélioration de sa capacité à dépasser ses difficultés.
Il met en œuvre des aides pédagogiques répondant aux besoins des élèves en difficulté en fonction :
               Des projets individuels à l’élaboration desquels il a participé
               De l’organisation adoptée en conseil des maîtres ou conseil de cycle
Il adapte ses stratégies d’apprentissage pour engager les élèves dans des activités finalisées afin qu’ils aient des réussites eten prennent conscience et ainsi conforter leur désir d’apprendre.
Il élabore un projet de réseau en collaboration avec les autres membres du RASED, en relation avec les projets d’écoles, et en assure la diffusion et la connaissance.
Il agit en relation avec les enseignants de l’école et les autres membres du RASED.
Il participe, autant que possible, à l’évaluation des élèves de l’école : passation, codage et analyse des évaluationsnationales ; passation de tests spécifiques, planification des actions de remédiation, ...
Il présente des suggestions et des propositions d’aide, et participe à l’élaboration de projets pédagogiques.
Il observe les élèves individuellement ou dans la classe, selon la demande.
Il élabore le projet d’aide individuel après concertation et à partir des fiches de signalement (analyse, objectifs, moyens,durée, évaluation)
Il rencontre les parents, si nécessaire.
Il conduit des actions pédagogiques en petits groupes et organise leur évaluation.
Il participe aux équipes éducatives et aux synthèses, dans le respect de la confidentialité.
Il favorise (conseils ou prise en charge) l’intégration scolaire des enfants handicapés ou malades.
Il peut éventuellement participer aux équipes techniques des commissions de l’éducation spéciale.

 

 **************************************************************************************************

Psychologue scolaire

 

Les psychologues scolaires contribuent à la prévention des difficultés scolaires dès l’école maternelle, dans le cadre des réseaux d’aide spécialisée, avec des professeurs des écoles chargés de rééducation et des enseignants spécialisés. Ils participent aux actions de prévention des difficultés scolaires, d’élaboration du projet pédagogique de l’école, de conception et de suivi des mesures d’aides individuelles ou collectives et d’intégration des jeunes handicapés.

 

En France, 3 500 psychologues scolaires travaillent auprès des écoles maternelles et primaires publiques. Leur champ d’action global s’étend sur les 5 millions d’enfants scolarisés. En région parisienne, où la demande est forte, le psychologue scolaire couvre à lui seul un secteur de 1 000 à 2 000 élèves, mais il existe de grandes disparités régionales. Et, dans certains départements, le psychologue scolaire peut être amené à couvrir un secteur comprenant jusqu’à 5 000 élèves !

 

La fonction de psychologue scolaire est ancienne puisqu’elle existe depuis 1945. Néanmoins, c’est une profession qui a eu du mal à se faire reconnaître. Le statut de psychologue scolaire n’a pas vraiment profité de la loi sur la reconnaissance légale du titre de psychologue votée en 1985.
La création en 1989 d’un diplôme d’Etat de psychologue scolaire (DEPS) ne parvient pas non plus à faire d’eux des psychologues à part entière, puisque selon le décret du 27 mars 1993, les titulaires du DEPS ne peuvent faire usage du titre de psychologue qu’assorti du qualificatif " scolaire ". En fait, ce dernier décret a été annulé par une décision du Conseil d’Etat le 22 février 1995, mais les psychologues scolaires continuent de revendiquer une véritable formation validée par un DESS permettant de créer un corps unique de psychologues de l’Education nationale, de la maternelle à l’université, avec un regroupement en services de psychologie de l’éducation.

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site